LE FESTIVAL DU FILM FANTASTIQUE DE GERARDMER EST-IL UN MOTEUR POUR LE BOX-OFFICE ?

http://www.festival-gerardmer.com/

Alors que la nouvelle édition du Festival de Gérardmer vient d’ouvrir ses portes, petit retour en chiffres sur 18 éditions d’horreur et de fantastique !

Le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer (appelé jusqu’en 2008 Fantastic’Arts) est LE rendez-vous des amateurs de films fantastiques, thriller ou encore horreur. Créé en 1994 le Festival se déroule chaque année à la fin du mois de janvier. Il a en fait pris le relais du Festival International du Film Fantastique d’Avoriaz. Chaque année les amateurs de films de genre se rendent en masse dans les Vosges pour voir les dernières nouveautés, se geler dans le froid en attendant les séances et rencontrer les réals et producteurs qui font l’actualité.

Mais ce Festival est-il porteur pour les films récompensés ? Y-a-t-il un effet Gérardmer comme il peut y avoir un effet Cannes parfois ? Quelques éléments de réponse en chiffres…

Le Festival c’est donc 18 éditions pour 18 Grands Prix décernés. Sur ces 18 films récompensés, 15 ont connu les joies d’une sortie en salles. En effet LA FIANCEE AUX CHEVEUX BLANCS (1994), THE DOOR (2010) et BLOOD ISLAND (BEDEVILLED en 2011) sont sortis directement par la case vidéo. Les 15 films distribués en salles ont cumulé 4 860 000 entrées, soit une moyenne de 324 000 entrées par film. SCREAM est de loin le plus gros succès du Festival avec plus de 2 millions d’entrées. Si l’on enlève SCREAM du cumule des 15 sorties salles, la moyenne par film descend à 190 000 entrées, ce qui est beaucoup plus représentatif du box-office des Grands Prix du Festival.

Côté distributeurs c’est CTV qui arrive en tête des films récompensés avec 3 Grands Prix, suivi de Metropolitan et TFM avec 2 Grands Prix. Côté films français, c’est le désert. On note la présence d’une production franco-belge (THOMAS EST AMOUREUX) et c’est tout ! Mais ce n’est pas une surprise quand on connait la santé du cinéma de genre français (Le-film de genre français peut-il-survivre ?)

Alors quelles tendances peut-on dégager ? Tout d’abord que globalement les Grands Prix n’ont que très rarement rencontré leur public en salles hormis SCREAM, CUBE et HYPNOSE qui représentent à eux trois 80% des entrées des 15 Grands Prix sortis en salles. Ensuite si l’on regarde les ventes en vidéo en fin de vie, on remarque que pour les films qui n’ont pas fonctionné en salles, les taux de conversion (ratio entrées salles / ventes DVD) sont plutôt conséquents ce qui laisse à penser qu’il y a un public en DVD pour ces films.

Si l’on sort du cadre du Grand Prix, on peut également noter quelques beaux succès de films récompensés à Gérardmer. Ainsi REC (2008) qui a reçu le  Prix du Jury et du Public a cumulé plus de 554 330 entrées et 132 000 DVD en fin de vie. De même le premier volet de SAW (2005) a été présenté à Gérardmer et a reçu le Prix du Jury. Résultat ? Près de 500 000 entrées et près de 100 000 DVD vendus en seulement 8 semaines.

Il est donc difficile de juger l’impact du Festival sur les entrées d’un film d’autant plus que les sorties en salles sont très rarement simultanées. Ainsi les films présentés à Gérardmer sortent souvent en dehors du Festival (CUBE en avril, HYPNOSE en mai, L’ORPHELINAT en mars…), ce qui ne leurs permet pas de bénéficier du buzz médiatique. Globalement on a envie de dire que le Festival n’a que peu d’influence sur la carrière d’un film en salles. Les fans du genre sont de toutes façons au courant des différentes sorties et le grand public n’est que peu touché par la médiatisation du Festival. 

Alors pourquoi les distributeurs continuent-ils de proposer leurs films à Gérardmer ? Tout d’abord les ventes DVD semblent plus impactées par la présence de Prix sur l’affiche avec pas mal d’échecs en salles rattrapées par la sortie en vidéo. Ensuite la présence à Gérardmer est souvent une vitrine pour des films qui ont peu de place dans d’autres Festivals (il sera d’ailleurs intéressant de voir comment va évoluer la situation avec la montée en puissance du PIFFF (Paris International Fantastic Film Festival dont la 2ème édition aura lieu en novembre prochain)) et puis ça fait toujours plaisir aux réalisateurs et aux producteurs d’être sélectionnés (et aux attachés de presse de passer un week-end à la montagne !). Enfin les distributeurs utilisent tout de même la notoriété des prix pour communiquer sur les affiches ou les jaquettes des DVD, permettant ainsi au film de bénéficier sans doute de plus de copies lors de la sortie salles ainsi que de déclencher des partenariats plus facilement.

Pour conclure on est tenté de dire que le Festival de Gérardmer profite sans doute plus à la ville qu’aux distributeurs !!! Mais cela reste tout de même l’un des rares endroits où les passionnés de films fantastiques peuvent se rencontrer et surtout voir sur grand écran des films qui n’auront pas la chance d’être distribués sur l’ensemble du territoire. Alors longue vie à Gérardmer !!!!!!

CLASSEMENT DES FILMS RÉCOMPENSÉS DU GRAND PRIX

FILMS
DISTRIBUTEUR
ANNEE
ENTREES
DVD (tx de
conversion)
1.     SCREAM
Cipa
2007
2 207 347
82 000 (4%)
2.     CUBE
Metropolitan
1999
913 773
65 000 (7%)
3.     HYPNOSE
Studiocanal
2000
759 900
71 000 (9%)
4.     LE LOUP-GAROU
DE PARIS
Metropolitan
1998
263 188
23 000 (9%)
5.     L’ORPHELINAT
Wild Bunch
2008
228 551
112 000 (49%)
6.   CREATURES
CELESTES
Number One
1995
152 736
4 800 (1%)
7.   DARK WATER
Diaphana
2003
74 612
32 000 (43%)
8.   2 SOEURS
Bac
2004
68 689
28 500 (41%)
9.     TROUBLE
Tfm
2005
41 797
11 000 (26%)
10.   ISOLATION
Tfm
2006
33 893
17 000 (50%)
11.    NORWAY OF
LIFE
Ctv
2007
31 811
1 900 (6%)
12.   MORSE
Chrysalis
2009
29 946
36 700 (122%)
13.   LE JOUR DE LA
BETE
Ctv
1996
23 311
6 600 (29%)
14.   THOMAS EST
AMOUREUX
Sagittaire
2001
17 842
2 600 (15%)
15.   FAUSTO 5.0
Ctv
2002
12 830
2 900 (23%)
About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s